Comment choisir son bol tibétain?

 Comment choisir son bol tibétain?

Le choix d’un bol est important, il sera votre compagnon de voyage vers votre bien-être, vos soins ou votre méditation. Il existe une variété infinie de bols chantants, différents en forme, taille, son, couleur et harmonique. Compte tenu du prix d’un bol (souvent en relation à son poids) il est judicieux de trouver le bol qui vous convient le mieux. 

  1. Choisir son bol en 3 points

  2. Aspects techniques des bols tibétains

cropped-00bis.jpg

  1. Choisir son bol en 3 points

… Prenez toujours le temps d’écouter le son du bol avant d’en faire l’acquisition…

Avec une mailloche, frappez doucement le bol sur le bord extérieur, aux 3/4 environ de sa hauteur. Vous pouvez présenter ensuite le bol chantant à différents points du corps ou des chakras (à hauteur du nombril, du coeur, de la gorge, du 3ème oeil…)

  • Votre ressenti

Pour choisir son bol, le point le plus important sera de vous fier à votre instinct, de faire confiance à votre ressenti et d’écouter votre intuition. Il faut donc commencer par faire sonner le bol et « écouter » votre ressenti et votre état en écoutant la réponse du corps aux vibrations du bol. Laissez parler votre sensibilité et posez-vous ces questions:

images« Comment je me sens avec le son de ce bol? »

« Comment je me sens mentalement? »

« Comment je me sens émotionnellement? »

« Comment je me sens physiquement? »

Soyez attentif aux impressions et aux images qui vous viennent à l’esprit. Si vous avez le moindre doute ou le moindre sentiment de rejet, n’hésitez pas, essayez un autre bol chantant qui vous enchantera davantage!

  • La résonance et la profondeur du son

Quand vous allez faire jouer et vibrer le bol, vérifier la résonance du bol, c’est à dire la durée du son. La longueur du son varie en fonction de chaque bol. Faites l’expérience en jouant deux bols simultanément. Plus la résonance est longue, plus ce sera agréable, et plus le bol vous apportera détente et lâcher prise… Certains bols exceptionnels résonnent pendant plusieurs minutes !

Musical notes conception

Soyez également attentif à la profondeur du son, c’est à dire à sa richesse harmonique. Un des atouts thérapeutiques principaux des bols tibétains est leur richesse harmonique, c’est à dire leur grande étendue fréquentielle. Mais, il existe des différences notables entre les bols. Demandez vous si le son du bol est plutôt plein ou plutôt creux, et choisissez le plus plein.

  • L’usage du bol

Selon l’utilisation que vous désirez faire du bol tibétain, votre choix sera probablement différent.

  • Est-ce pour méditer ou pour des soins?
  • Avez-vous besoin d’un seul bol tibétain pour explorer votre relation au bol?
  • Avez-vous besoin de trois bols chantants pour commencer à réaliser un « massage sonore« ? Dans ce cas préférez, un bol grave, un médium, et un petit bol aigu.
  • Avez-vous envie de travailler sur les chakras avec les bols? Alors vous opterez peut être pour 7 bols échelonnés du grave à l’aigu.

Le pouvoir des bols tibétains, instruments thérapeutiques, est connu depuis des millénaires et sa pratique se développe seulement depuis quelques années en Occident…

2. Aspects techniques des bols tibétains

  • La taille du bol : Plus les bols sont grands, plus le son est grave. Les vibrations lentes procurent instantanément un apaisement. Ils sont parfaitement adaptés pour méditer, pour se centrer ou par la musicothérapie. Un bol de taille moyenne (de 12 à 25 cm environ) est plus léger, plus maniable et offre un bon équilibre entre sonorités aigües et graves. Les petits bols sont plus adaptés pour entrer en résonance avec le haut du corps.
  • L’épaisseur des paroisL’épaisseur influe également sur les caractéristiques sonores du bol. Vérifiez avec vos ressentis et vos oreilles!! 
  • Alliage et correspondance : Le timbre et la richesse harmonique du bol chantant dépendent de la composition de l’alliage qui le constitue. A l’origine, les bols tibétains étaient fabriqués à partir d’un mélange de sept métaux : l’or, l’argent, le mercure, le cuivre, le fer, l’étain et le plomb.chakras, kundalini, MTC

• Or : Soleil – associé au Chakra de la Couronne (Sahasrara)
• Argent : Lune – associé au chakra du Front (Ajna)
• Mercure : Mercure – associé au chakra de la Gorge (Visuddha)
• Cuivre : Vénus – associé au chakra du Coeur (Anahata)
• Fer : Mars – associé au chakra du Plexus Solaire (Manipura)
• Etain : Jupiter – associé au chakra de la Rate (Svadhisthana)
• Plomb : Saturne – associé au chakra Racine (Muladhara.)

La couleur du bol chantant peut dépendre de l’alliage qui le compose ou bien de l’état d’oxydation du bol.

  • Les qualités esthétiques : Certains bols sont martelés, d’autres lisses, certains bols sont dorés, d’autres plus mates, certains bols sont illustrés de formes géométriques, de gravures, d’inscriptions, de mantras, du nom du propriétaire ou du créateur, la plupart sont sans dessin.

Ca y est, vous avez votre bol? Alors bonne exploration vibratoire et bon voyage sonore

Cliquez ici pour en savoir plus sur le pouvoir des bols tibétains, instruments thérapeutiques.

cropped-001.jpgEcoutez gratuitement les bols enregistrés « en binaural » en vous abonnant au site … et plongez dans un monde de douceur et de vibrations…:) Ou alors venez sentir en direct les vibrations des bols tibétains au cours d’un soin sonore!!

(Visited 6 737 times, 15 visits today)

Commentaire

Comment choisir son bol tibétain? — 2 commentaires

  1. Ping : Le pouvoir des bols tibétains, instruments thérapeutiques

  2. Ping : Le pouvoir du bol tibétain, instrument thérapeutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *