Ronron thérapie : des fréquences anti-stress

ronronnement

Ronron thérapie : des fréquences anti-stress

Etudier le ronronnement du chat… En effet, le ronronnement du chat nous enseigne et nous renseigne sur les effets des fréquences et des vibrations pour le corps. 

Le ronronnement serait-il au chat ce que le « OM » ou le toning, est à l’homme?

  1. Effets de la ronron thérapie
  2. Fréquences anti-stress pour le chat et fréquences anti-stress pour l’homme
  3. Comment bénéficier de la ronronthérapie

« Si le ronronnement n’a pas été éliminé au fil de l’évolution, c’est très certainement parce qu’il apporte à l’animal un bénéfice évolutif » 

Jean-Yves Gauchet, vétérinaire et fondateur de la revue Effervescience.

 

1) Effets de la ronron thérapie

Les ondes sonores du chat quand il ronronne ont un effet calmant et apaisant, tel un moteur musical et vibratoire. Le ronronnement agit sur les tympans et les corpuscules de Pacini (terminaisons nerveuses situés au ras de la peau) et entraine la production de sérétonine, un neurotransmetteur impliqué dans la qualité de notre sommeil… et de notre humeur

Le ronronnement participe ainsi à la diminution du stress. Il a de plus une action importante pour la santé en accélérant la cicatrisation osseuse

Des effets thérapeutiques, c’est très certainement l’effet anxiolytique des vibrations félines qui intéresse le plus et qui déclenche un engouement certain à la ronronthérapie.

« Il y a deux moyens d’oublier les tracas de la vie : la musique et les chats. »

Albert Schweiter

2) Fréquences anti-stress pour le chat et fréquences anti-stress pour l’homme

On peut se poser cette question, à savoir, si les mêmes fréquences de guérisons pour les chats opèrent aussi chez l’homme. 

Le ronronnement du chat, correspond à des fréquences comprises entre 18 et 50 Hz.
Véronique Aiache, dans son livre Le pouvoir des chats, écrit ceci : « Tout le monde sait désormais que ces ondes sonores de basse fréquence – comprise entre 25 et 50 Hz – déclenchent chez nous, comme chez eux, des réactions biochimiques en cascade : diminution de la tension artériel, réduction des risques d’accidents cardiovasculaires, augmentation des défenses immunitaires, accélération de la cicatrisation osseuse et tissulaire, facilité d’endormissement, action analgésique… »

Voici un vidéo très intéressante sur le ronronnement du chat :

A cette vidéo très complète, il est nécessaire de préciser que tous les chats n’ont pas la même note/fréquence fondamentale : selon l’étude suivante par exemple: « A comparative acoustic analysis of purring in four cats »( http://lup.lub.lu.se/luur/download?fu ) cette fréquence varie entre 18Hz et 30 Hz. 

Encore la même fréquence ! 380 Hz : c’est la même fréquence émise par les bébés humains, exprimée par des pleurs en cas de besoin, que la fréquence émise par les chatons en cas de besoin!

ronronnement

Au sujet des vibrations auto-apaisantes, voici une dernière citation du vétérinaire Jean-Yves Gauchet, à qui l’on doit l’invention de la ronron thérapie :
« Le ronronnement consiste en une série d’ondes qui font vibrer tout l’animal comme un instrument de musique, 
explique Jean-Yves Gauchet. Or, le chat dispose à la surface de sa peau, d’une très grande quantité de récepteurs sensoriels que l’on appelle les Corpuscules de Pacini. Sensibles aux vibrations, ces cellules réagissent aux vibrations qu’émet l’animal (ou un de ses congénères blotti contre lui) et transmettent ce signal au cerveau où elles induisent la production d’endomorphines. » L’endomorphine est une molécule ayant les mêmes effets que la morphine, plongeant le chat dans un état d’apaisement et de bien-être. Le chat réalise ainsi son propre soin sonore

3) Comment bénéficier de la ronronthérapie

Si vous avez un chat, ne perdez pas une occasion d’accueillir ses ronrons sur vos genoux!

Sinon, pour tous les personnes qui n’ont pas de chats à domicile, voici une heure de ron ron thérapie 🙂 Agréable détente et bonne nuit…

Force est de constater que dans la littérature aussi les chats sont source d’inspirations : 

  • Demain les chats de Bernard Weber, 
  • Le pouvoir des chats de Véronique Aiache,
  • Les chats mots d’Anny Duperey, 
  • Mon chat et moi, on se soigne de Jean-Yves Gaucher

(Crédit Photo n°1: Travis Modisette/flickr)

;

De quels soins sonores ou auto-soins apaisants
allez-vous bénéficier aujourd’hui?
(Visited 272 times, 2 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *