Musique, grossesse et accouchement

Musique, grossesse et accouchement

Le rôle de la musique et du chant pendant la grossesse, l’accouchement et la petite enfance est reconnu depuis l’aube de l’humanité et prouvé aujourd’hui par de multiples études et expériences menées depuis plus de 60 ans dans le monde occidental.

Pour vous mettre en bouche, voici un court métrage de 3’40, très drôle, sur la musique, l’accouchement et…notre société et ses quelques travers…:) Cliquer ici : « Born and Raised« 

En effet, le bébé dans le ventre de sa mère perçoit et enregistre les sons : voix des parents, musiques, chants…

C’est en France dans les années 1970, que Marie Louise Aucher fait naître « le chant prénatal ». ( A découvrir ce magnifique livre de Marie-Laure Potel : « Le chant prénatal « aux éditions Désiris )

Le chant prénatal

A la même époque le Docteur Tomatis fait également des recherches sur la musique et la perception de celle-ci dans le monde intra utérin. La méthode Tomatis utilise l’accouchement sonique pour refaire vivre l’accouchement afin de libérer des traumatismes, en replongeant la personne dans le bain sonore du fœtus.

Les berceuses et les chants existent dans toutes les civilisations. Certaines cultures se sont intéressées depuis bien longtemps à l’impact du vécu de la future maman sur son bébé :

Par exemple, en Chine, 2000 ans avant Jésus Christ, les femmes enceintes des familles riches devaient avoir un professeur de chant pendant la grossesse, car on avait, à cette époque, déjà observé les effets positifs des vibrations sonores!

Ou encore, en France, en 1553, pour que le futur bébé soit de bonne humeur, une dame de la cour exécutait, tous les matins, un air de musique pendant la grossesse. Résultat positif, car le petit bébé qui devint Henri IV conserva sa jovialité toute sa vie. A noter, nous dit une chronique de l’époque, que sa mère, au moment de l’accouchement, chantait Notre Dame qui du bout du pont, secourez moi à l’heure qu’il est…

On observe facilement les bienfaits du chant prénatal sur le plan mental, physique, émotionnel et relationnel. Alors pourquoi ne pas attendre et accueillir votre bébé en chantant?

Par ailleurs, les soins sonores, véritables bains sonores sont des moments inoubliables de paix et d’amour à s’offrir en même temps à soi et à son bébé… A découvrir : le soin sonore « Complice » pour le bébé, la maman et le papa : un moment de symbiose magnifique!

femme enceinte

Merci de partager ce que le chant, la musique vous apporte ou vous a apporté pendant la grossesse et après : 

(Visited 575 times, 1 visits today)

Commentaire

Musique, grossesse et accouchement — 2 commentaires

  1. bonjour,

    le chant prénatal a été une grande et belle découverte,
    c’était pour ma fille en 1984 et mon fils en 1990, avec Chantal et
    Marie Laure !
    à la veille d’être mamé, je souhaite trouver un livret avec
    les paroles et l’enregistrement des berceuses de
    Marie Louise Aucher, magnifique héritage à offrir à ma fille
    bientôt maman …
    pouvez-vous m’aider ?
    merci

    laure
    tél 07 86 31 91 48

  2. Bonjour Laure,

    Je vous crois bien volontiers quand vous dites que le chant prénatal a été une grande découverte. L’impact du son sur les parents et l’enfant, ainsi que le lien créé par la musique m’ a donné l’envie de créer des soins sonores spéciaux pour les futurs parents et leur bébé.
    Vous avez donc été accompagné par Marie Laure Potel? J’adore son livre, il est très humain, simple et pertinent.
    Voici un lien où vous pourrez trouver et commander les  » Chansons pour l’enfant à naître  » de Marie Louise Aucher:
    http://www.boutiques-theophile.com/jeunesse/musique-pour-les-petits/details_chansons-pour-l-enfant-a-naitre,1890.html
    Ps : Avez vous pensé à chanter vos propres comptines? Avec vos propres mots? Avec le prénom du bébé?
    J’espère que j’ai répondu à vos attentes,
    Merveilleux moments en tant que mamé!!

    Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *