10 effets bien-être de la musique

10 EFFETS BIEN-ÊTRE DE LA MUSIQUE À DÉCOUVRIR

1. Antidépresseur naturel

La musique réduit le stress et l’anxiété et apaise nos tensions. En régularisant les hormones du stress, elle rend inutile les anesthésiants dans certains cas.

Lénine confessa un jour, alors qu’il venait d’écouter un sonate de Beethoven: « Je ne peux pas écouter de la musique trop souvent, cela me donne envie de dire des bêtises et de caresser la tête des gens »

Sommeil

2. Amélioration de l’état physique

La musique agit sur le corps et l’état physique dans son entier, elle réduit la tension musculaire.

Voici une histoire que j’ai vécu durant une séance de « massage sonore » :

Je donne une séance à une thérapeute et à la fin, juste au moment où elle se lève, j’entends cric, crac, croc, crac, crac, crac…Toute sa colonne vertébrale craque ! Inquiet, je lui demande comment elle se sent : «Parfaitement bien, me dit-elle, mes muscles sont tellement détendus que ma colonne se remet elle même dans sa position naturelle».

La musique entretient la santé dans sa globalité en renforçant le système immunitaire, en stimulant la digestion, en ralentissant et égalisant les ondes cérébrales ou encore en influençant la fréquence cardiaque. Elle accroît l’endurance, influence la température corporelle, le mouvement et la coordination physique…

3. « Adoucit les mœurs »

Aristote nous le précisait il y a bien longtemps…

Toujours faut-il choisir la musique adaptée :

Voici une expérience étonnante réalisée dans le métro de Newcastle, en Angleterre. Les responsables de la sécurité des stations ont remplacé la diffusion de musique rock par de la musique baroque. Vandalisme et agressions ont diminué de moitié ! Depuis, tous les services ont reçu ordre de diffuser des mélodies douces.

Crédit photo par Ogust1

Pierre Dac disait : « la musique d’aujourd’hui adoucit les moeurs…et rend sourd! » 😉

4. Stimulation des zones du plaisir

La musique active dans le cerveau les « centres de récompenses » (jolie terminologie !) qui sont généralement associés aux plaisirs de la bouche et du sexe. L’étude sur la mise en action des « centres de récompenses » par la musique a été validée par des chercheurs canadiens de l’université McGill, à Montréal.

5. L’euphorie naturelle

Grâce aux vibrations qu’elle émet, la musique accélère la production d’endorphines (elles ont des propriétés analgésiques et procurent une sensation de bien être) qui ont fait l’objet récemment de nombreuses recherches biomédicales. Certaines études laissent à penser qu’elles peuvent réduire la douleur et provoque un « état naturel d’euphorie »

Elle nous apporte un sentiment de sécurité et de bien être.

6. La musique nous rend plus intelligent

crédit photo par Joseph Sardin

J’en ai fait l’expérience, j’ai commencé la musique à sept ans, alors… imaginez comme je suis intelligent ☺…

Plus sérieusement, la musique stimule bel et bien l’activité du cerveau. Le simple fait d’écouter de la musique développe l’intelligence spatiale.

Quatre procédés intéressants contribuent nettement au développement de l’intelligence spatiale :

Les voyages sonores

l’enregistrement binaural

les enceintes holographiques

l’holopsonie.

La musique facilite l’apprentissage et notamment celui du langage :

Une étude de chercheurs chinois vient de démontrer que, au cours des premières années de la vie, le cerveau – donc la façon de penser, de réagir, de se comporter – se construit non seulement à partir des stimuli visuels et de l’ambiance familiale, mais aussi en fonction de l’environnement sonore.

7. Plongeon dans l’inconscient

La musique peut agir comme une madeleine de Proust. Elle berce nos souvenirs, stimule notre mémoire et notre imagination. Certaines musiques jouent sur notre état émotionnel comme un sédatif, d’autres comme un remontant. La musique dans les films et dans les jeux vidéo nous embarque littéralement dans différents univers émotionnels lorsqu’elle est en adéquation avec l’image.

8. Langage de l’âme

Platon affirmait quatre siècles avant Jésus-Christ, dans le troisième livre de sa République : « La musique est un moyen plus puissant que tout autre parce que le rythme et l’harmonie ont leur siège dans l’âme. Elle enrichit cette dernière, lui confère la grâce et l’illumine. »

9. Les sons guérisseurs

Il y a plus de 5000 ans, la médecine traditionnelle indienne et chinoise utilisait déjà les effets spécifiques des sons.

Par exemple, depuis des millénaires, des peuples pratiquent les cercles de rythme (tam-tam, djembé, tambours). Ces cercles rythmiques font partie des grandes traditions chamaniques.

Une étude menée par le docteur Barry Bittman aux Etats-Unis a démontré récemment que la participation à un cercle de rythme joue sur notre état physiologique : le cortisol est en baisse, la DHEA, en hausse et surtout, l’activité des cellules naturelles tueuses (ces globules blancs qui éliminent les cellules cancéreuses autant que les virus et les bactéries) augmente notablement. La science reconnaissait déjà que l’activité des cellules tueuses était diminuée par le stress chronique et qu’elle était accrue par l’affection, le rire ou l’exercice physique. Mais il n’avait jamais été démontré que le simple fait de se sentir relié aux autres à travers la musique, le rythme et la résonnance pouvait influer à ce point sur notre système immunitaire !

En occident, il faut attendre les années 50 pour que la musicothérapie naisse. Aujourd’hui, l’art de la musique thérapeutique s’amplifie : traitement de l’autisme infantile, de la dépression, des psychoses… Les scientifiques sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux effets de la musique sur le cerveau et sur le corps. De bonne augure…

Concerto Vibratoire

10. Aide à la concentration et à la présence à soi

Certaines musiques comme l’album Concerto Vibratoire favorisent un état profond de détente propice à l’écoute de soi, à l’apaisement et à la concentration. Le Concerto Vibratoire offre de nombreuses spécificités pour votre bien-être : instruments acoustiques (accordéon, kalimba, tambour, chant diphonique…), conception à l’image des soins sonores que je propose et enregistrement avec micros binauraux.

Et vous quels effets vous procure la musique ?

(Visited 534 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *