Musique, grossesse et accouchement

Musique, grossesse et accouchement

Le rôle de la musique et du chant pendant la grossesse, l’accouchement et la petite enfance est reconnu depuis l’aube de l’humanité et prouvé aujourd’hui par de multiples études et expériences menées depuis plus de 60 ans dans le monde occidental.

Pour vous mettre en bouche, voici un court métrage de 3’40, très drôle, sur la musique, l’accouchement et…notre société et ses quelques travers…:) Cliquer ici : « Born and Raised« 

En effet, le bébé dans le ventre de sa mère perçoit et enregistre les sons : voix des parents, musiques, chants…

C’est en France dans les années 1970, que Marie Louise Aucher fait naître « le chant prénatal ». ( A découvrir ce magnifique livre de Marie-Laure Potel : « Le chant prénatal « aux éditions Désiris )

Le chant prénatal

A la même époque le Docteur Tomatis fait également des recherches sur la musique et la perception de celle-ci dans le monde intra utérin. La méthode Tomatis utilise l’accouchement sonique pour refaire vivre l’accouchement afin de libérer des traumatismes, en replongeant la personne dans le bain sonore du fœtus.

Les berceuses et les chants existent dans toutes les civilisations. Certaines cultures se sont intéressées depuis bien longtemps à l’impact du vécu de la future maman sur son bébé :

Par exemple, en Chine, 2000 ans avant Jésus Christ, les femmes enceintes des familles riches devaient avoir un professeur de chant pendant la grossesse, car on avait, à cette époque, déjà observé les effets positifs des vibrations sonores!

Ou encore, en France, en 1553, pour que le futur bébé soit de bonne humeur, une dame de la cour exécutait, tous les matins, un air de musique pendant la grossesse. Résultat positif, car le petit bébé qui devint Henri IV conserva sa jovialité toute sa vie. A noter, nous dit une chronique de l’époque, que sa mère, au moment de l’accouchement, chantait Notre Dame qui du bout du pont, secourez moi à l’heure qu’il est…

On observe facilement les bienfaits du chant prénatal sur le plan mental, physique, émotionnel et relationnel. Alors pourquoi ne pas attendre et accueillir votre bébé en chantant?

Par ailleurs, les soins sonores, véritables bains sonores sont des moments inoubliables de paix et d’amour à s’offrir en même temps à soi et à son bébé… A découvrir : le soin sonore « Complice » pour le bébé, la maman et le papa : un moment de symbiose magnifique!

femme enceinte

Merci de partager ce que le chant, la musique vous apporte ou vous a apporté pendant la grossesse et après : 

L’holopsonie

L’holopsonie

L’holopsonie est une méthode thérapeutique crée par Dominique Bourdin.

Domnique Bourdin

Pour guérir, on écoute de la musique !

A la suite d’un test auditif, la musique que l’on écoute est modifiée et filtrée à des fréquences précises et adaptées à chaque individu.

Holopsonie, courbes de test et de contrôle

 

Voici l’interview de Dominique Bourdin, que j’ai réalisé le 17 Mai 2013 à La Chrysalide, sur  le thème de l’holopsonie. 

Pour l’écouter, c’est ici : l’holopsonie 1

Voici le texte retranscrit de l’interview :

Anthony Doux : Bonjour Dominique Bourdin.

Dominique Bourdin : Bonjour Anthony.

Anthony Doux : Vous allez nous parler d’une technique thérapeutique très efficace où la musique est un outil important pour aller vers un mieux être.

Dominique, vous êtes médecin, homéopathe, acupuncteur, de formation. Et en 2011 vous avez créé un centre de bien être en Vendée « La Chrysalide ». C’est bien ça?

Dominique Bourdin : C’est ça.

Anthony Doux : Comment passe-t-on de « médecin généraliste » à « créer un centre de bien être »?

Dominique Bourdin : J’ai passé toutes mes premières années à essayer de guérir les gens pour m’apercevoir qu’en fait, on n’était pas fait pour être malade et qu’on pouvait intervenir en amont, faire vraiment de la prévention. En jouant sur les ressources des personnes, on s’aperçoit qu’elles peuvent se faire du bien et éviter de tomber dans la maladie. C’est pour ça que délibérément nous avons choisi de travailler en amont de la maladie. On peut recevoir des gens qui sont malades mais on va les prendre comme des bien portant potentiel et non comme des malades. Alors que finalement jusque là, comme médecin (enfin jusqu’à il y a quelques années parce ca fait déjà pas mal de temps que j’ai changé) on prend plutôt les bien portant comme des malades potentiel.

Et aujourd’hui, les personnes viennent nous voir parce qu’elles ont envies simplement de se faire du bien, elles ont envie d’aller mieux. Elles ont envi de se faciliter des passages un peu difficile comme des fins de vie professionnel, un changement matrimonial, des enfants qui s’en vont, des choses quelques fois un peu difficile à passer. Donc, on a des personnes qui viennent simplement pour qu’on les aide à passer ces caps et puis on a des gens qui souffrent de choses assez grave. Et on s’aperçoit qu’avec les techniques que nous utilisons, qui sont assez particulières mais qui sont en même temps assez simple, en jouant sur les ressources de ces personnes, elles sont capables de faire quelques fois des miracles…

Anthony Doux : Alors justement quelles sont ces techniques que vous utilisez?

Dominique Bourdin : Les gens peuvent venir faire juste un spa, un massage de bien être de base que l’on trouve dans les autres centres de thalasso ou centres de bien être.

Mais notre spécialité c’est de les recevoir sur des journées complètes, voir plutôt trois jours, ou quatre jours ou cinq jours, pendant lesquels on met en synergie plusieurs techniques thérapeutiques qui permet de jouer sur tous les plans.

Ces techniques sont :

L’irrigation colonique, nettoyage du colon ou hydrothérapie du colon, où non seulement on fait de l’hygiène, mais en plus on leur propose de faire de 4 à 6 séances à raison d’une à deux par jour. On s’aperçoit qu’on nettoie l’ensemble du corps très en profondeur. Ca se voit sur la peau. Ce qui se voit sur la peau est le reflet de ce qu’il se passe à l’intérieur, du coup ça permet de nettoyer le cerveau, de régénérer l’ensemble des organes et en même temps de redonner à l’intestin ses capacités de digestion et d’immunité.

Ca c’est une des techniques, l’irrigation colonique.

– Ensuite on a la musique modifiée, l’holopsonie, dont on doit parler dans un instant.

– La chromothérapie, c’est aussi l’objet de nos propres recherches. C’est deux techniques, musique et couleur, sont issues de nos propres recherches.

– On utilise les champs magnétiques pulsés.

– On utilise les massages.  J’ai développé une approche en massage qui est originale puisqu’on associe le thaïlandais et le taôiste, c’est à dire un massage dynamique qui fait beaucoup de pressions et de tractions, à un massage plus doux et relaxant et avec un coté sensuel pour retrouver l’unité du corps, du cœur, et de l’esprit.

Ce sont deux massages énergétiques puisqu’ils suivent les trajets des méridiens, on les associe aux couleurs ce qui fait tout un ensemble, une expérience intéressante à vivre.

– Il y a bien sur tout le travail avec l’eau, et avec les couleurs aussi dans le spa : sauna infrarouge, hammam, sauna finlandais, bassins avec différents jets et tout ça avec des couleurs, des jets chauds, des jets froids.

C’est tout un ensemble où en quelques jours on voit la tête des gens qui changent. Pratiquement si on prends une photo avant et après, on s’aperçoit qu’ils rajeunissent de 10 ans.

Anthony Doux : On va parler spécifiquement de l’holopsonie, de cette technique où la musique est utilisée pour le bien être, pour un mieux être.

Alors qu’est ce que l’holopsonie?

Dominique Bourdin : L’holopsonie, ca vient du grec « holos », ca traite la globalité, « psy » parce que ça traite la dimension psychologique de tous les problèmes et « sonie » pour les sons. C’est une des formes de ce qu’on appelle la « psycho -phono –logie », c’est ce qu’a fait Tomatis, c’est ce qu’a fait Bérard. L’holopsonie s’est inspirée des travaux du Dr Bérard, qui était un contemporain de Tomatis, qui avait fait un travail vraiment intéressant; il était assez âgé, il n’a pas voulu évoluer, mais à son âge ça se comprend aussi très bien. Je me suis équipé avec son matériel au démarrage, j’ai repris ce travail là parce qu’il avait des résultats déjà assez satisfaisants.

C’est une méthode finalement assez simple puisque elle consiste à faire un test d’écoute, c’est à dire à regarder le seuil d’audition des personnes, oreille par oreille, fréquence par fréquence.

Le spécialiste ORL, quand il fait ça, il va repérer des pathologies de l’oreille, des maladies de l’oreille, des surdités à cause du vieillissement, d’expositions au bruit, des troubles circulatoires, des otites à répétitions…

Nous ce n’est pas ce qui nous intéresse. Ce que nous voyons se superpose à ces problèmes là, mais ce qui nous intéresse c’est surtout que chez n’importe quelle personne, qu’elle entende bien ou moyennement bien, on va toujours trouver des pics d’hypersensibilité à certaines fréquences et des creux d’hypo sensibilité à d’autres fréquences. Et ces pics et ces creux correspondent à une partie du corps dans son expression symbolique.

Par exemple :

Vous avez tendance à faire des problèmes de gorges, parce que vous avez du mal à vous exprimer, ça peut se traduire de temps en temps par des angines ou par une extinction de voie, une fragilité…

Si on fait un test d’écoute à ce moment là, on va trouver un pic ou un creux sur 4000 Hz qui est la fréquence de la gorge.

Vous avez des problèmes d’estomac, une tension, un nœud à l’estomac qui peut aller jusqu’à l’ulcère, voir pourquoi pas à un cancer de l’estomac : la symbolique de l’estomac est souvent lié à la relation à la nourriture et à la mère nourricière, la peur de manquer de l’essentiel.

Si on fait un test d’écoute à quelqu’un qui a un problème à l’estomac, on va trouver un pic ou un creux à 2000Hz. Il va entendre trop bien ou moins bien le 2000 Hz par rapport aux fréquences d’à coté.

Si il y a un problème d’ovaire ou d’utérus qui peut être en lien avec la sexualité ou avec la maternité, on va trouver un pic ou un creux à 1000Hz.

Une entorse du genou va donner un pic ou un creux à 500 Hz.

Ca c’est la base qui va nous permettre de valider, ce que l’on verra peut être dans un instant, le fonctionnement hologramique du corps puisque ces tests d’écoutes permettent de démontrer que l’ensemble du corps est représenté dans l’oreille interne. Au sens scientifique contemporain du terme, c’est une démonstration, puisque c’est une mesure objective.

Si c’est vrai pour l’oreille, on peut largement extrapoler sur d’autres techniques :

C’est vrai pour l’œil, ça donne l’iridologie.

C’est vrai pour les cheveux, ca donne la coiffure énergétique.

C’est vrai  pour les dents, ca donne la dentisterie énergétique.

C’est vrai pour l’acupuncture qui travaille sur la peau et les méridiens.

C’est vrai pour les pieds avec les massages réflexes. Etc.

Ca valide du même coup d’autres techniques thérapeutiques qui prétendent aborder l’ensemble du corps à partir d’un morceau.

Ca c’est un premier point qui est intéressant, l’autre point c’est que le traitement qui consiste à faire écouter de la musique.

C’est là où on vient sur le vif du sujet.

Cette musique, c’est une musique qu’on choisit parmi une gamme de cd à bande passante assez large et avec une bonne dynamique, qui ne soit pas de la hard musique, que ça soit de la musique harmonieuse.

Cette musique on va la découper en tiers d’octave, grâce à l’électronique et à l’informatique.

On va pouvoir filtrer les tiers d’octave correspondant aux pics d’hypersensibilité et on va augmenter les tiers d’octave correspondant au creux d’hypo-sensibilité.

On rajoute un système de bascule grave/aigu, c’est à dire que les personnes n’entendent que les graves ou les aigus de façon aléatoire, irrégulière, sur les deux oreilles séparément.

La sensation c’est comme un coup de torchon dans les oreilles et en quelques séances on arrive à effacer ces pics et ces creux.

Et là c’est comme si on détricotait les nœuds que les gens se sont tricotés; par exemple la tension dans la gorge s’il y avait un pic à 4000 Hertz, le nœud à l’estomac s’il y avait un pic à 2000 hertz. Etc.

Et cerise sur le gâteau, c’est que souvent on observe à ce moment là, si ce n’est pas déjà présent, une remonté à la conscience de souvenirs des événements mal vécus, symbolisés par l’organe qui souffrait, sur lequel on avait trouver un pic ou un creux sur le test d’écoute et qui s’est effacé avec les séances de musique. Et là ça va jouer sur toute la composante psychologique des problèmes, y compris les problèmes physiques.

Anthony Doux : D’accord, c’est assez incroyable! En fait, à une fréquence donnée correspond un endroit du corps, auquel correspond un problème physique, un problème émotionnel, un problème mentalPar exemple si on a un pic à 2000Hz ou si on a un creux à 2000 Hz, quelle est la différence entre le pic et le creux?

Dominique Bourdin : Il semblerait, mais j’ai absolument aucune certitude, que quand il y a un pic c’est plutôt genre blocage et excès d’énergie à cet endroit là, et quand c’est un creux, c’est un vide d’énergie. Mais alors ça, c’est très difficile à démontrer et j’ai envi de dire, on s’en moque.

Parce que nous, c’est pas le diagnostique qui nous intéresse, mais le résultat.

Et même l’interprétation des courbes, qui en général, parle bien aux gens, parce qu’ils se rendent bien compte que des niveaux du corps sont perturbés. Cette interprétation, c’est même pas ça qui est essentiel, ce qui est essentiel c’est ce qu’il ressort quand on fait écouter de la musique. Parce que c’est ça qui peut être travaillé sur le moment.

Anthony Doux : En tant que musicien, il est assez facile de jouer à certaines fréquences, mais du coup c’est plus difficile de les enlever. On peut créer, on peut jouer des morceaux…

Dominique Bourdin : Ca peut être intéressant de créer des morceaux de musique à dominante de certaines fréquences.

A la limite on pourrait même avoir un bruit blanc pour balayer toutes les fréquences, mais ça, on n’a pas encore essayé…J’ai le bruit blanc, mais je n’ai pas encore essayé le traitement comme ça.

Les résultats, on va les avoir sur différents problèmes :

Ca va faire une dynamisation du cerveau, ça va augmenter les capacités de concentration, d’imagination et de créativité.

Le cerveau cherche à recréer la musique originelle, donc il va travailler, il va se créer des nouveaux circuits. Et là on a des résultats d’amélioration scolaire tout à fait important. Et puis pour les personnes d’un certain âge, ça leur remet en route les fonctionnements du cerveau. C’est déjà une première chose. Ce n’était pas fait pour ça, mais on s’est aperçu que ça fonctionnait.

Ca va donner des résultats tout à fait intéressant aussi dans l’apprentissage des langues puisque l’apprentissage des langues est lié à l’oreille. On reproduit les sons qu’on entend bien.

Il faut savoir que la langue française est une langue qui a une bande passante étroite par rapport au russe ou à l’anglais ou à d’autres langues. Et donc le français qui est habitué à entendre des fréquences sur une faible bande passante a du mal à apprendre les autres langues. Donc là, on lui ouvre l’oreille et du coup ça facilite l’apprentissage.  Alors ça, j’ai envi de dire c’est les effets secondaires qui n’étaient pas prévus au départ de ce travail là.

On va avoir des améliorations : des troubles du sommeil, des tendances dépressives, des allergies, puisque dans les allergies il y a pratiquement toujours une composante psychologique, des enfants qui ont des problèmes de comportements, qui ont des problèmes de scolarité à cause de problèmes de comportements par exemple.

On va avoir des résultats sur des problèmes physiques qui sont liés aussi particulièrement à des problèmes psychologiques.

Je me souviens d’une expérience sur deux sciatiques qu’une opération n’avait pas réussi à traiter, que je n’arrivais pas à traiter avec l’acupuncture et les couleurs. On a fait un test d’écoute, on a fait quelques séances de musiques et les deux personnes dans la même période ont vu leurs sciatiques se résorber.

En creusant un peu, on s’aperçoit que c’est des problèmes symbolisés par l’organe qui souffre. La sciatique c’est souvent « j’en ai plein le dos » ou c’est lié à la relation de couple. Pour ces deux personnes là, je ne me souviens plus;

Anthony Doux : Vous avez d’autres anecdotes et bienfaits liés à l’holopsonie?

Dominique Bourdin : Pour le sommeil par exemple, je me souviens d’un monsieur qui était venu pour ça, spécifiquement pour ça. On faisait à l’époque 20 séances à raison de deux par jours, avec un test de contrôle au milieu. Il avait commencer sa cure, il vient un vendredi matin, et puis il ne vient pas le vendredi après midi, il ne vient pas le samedi, il ne vient pas le lundi matin, on se dit « quand même il exagère, il aurait pu nous prévenir », il vient le lundi après midi en s’excusant, il dit : « je viens de me réveiller ».

Et ses problèmes de sommeil étaient réglés, c’était terminé.

Anthony Doux : Il avait récupéré des années de sommeil…

Dominique Bourdin : On peut avoir des réactions étonnantes puisque je me souviens d’un jeune qui avait des problèmes aux intestins, il avait fait tous les examens possibles et imaginables à l’hôpital, traitements par médicaments, rien n’y faisait.

On s’est dit, on va faire un traitement avec la musique. Test d’écoute : je ne sais plus ce qu’on a trouvé comme pics, mais surement quelque chose sur le 1200 ou le 1500 hertz, puisque ça correspond à l’intestin; Il a fait quelques séances de musique. Et là il a fait un œdème de Quincke, c’est à dire une réaction allergique très violente avec le cou qui a gonflé, qui aurait pratiquement justifié une hospitalisation. Mais que j’ai réussi à l’époque à récupérer avec l’acupuncture et avec les couleurs et ça a été son dernier œdème de Quincke !

Je pense aussi à un autre exemple : c’est une dame venait parce qu’elle avait des tics, elle bougeait la tête par secousse et par période dans la journée. Elle pouvait faire entre 10 et 15 séries de secousses : la tête partait de gauche à droite, elle n’arrivait pas à la retenir. Elle a commencé les séances de musique, et à partir de la troisième séance, elle bougeait la tête toute la journée. Toute la journée elle secouait la tête dans tous les sens. Ca a commencé à me faire un petit peu balisé parce que ça a duré comme ça jusqu’à la 19ème séance… et à la 19ème séance terminé! Elle est revenue, elle n’a plus fait une seule secousse.

Je l’ai revu deux ou trois ans après, elle m’a dit :  » ca été terminé ! De temps en temps, je refais un petit coup comme ça, mais quand je suis contrarié « 

Ca a été terminé.

Je pense aussi à une autre personne qui faisait des crises d’épilepsie. On a commencé le traitement. Elle nous a fait une bonne crise d’épilepsie dans le centre, ça a été même assez violent. Ca a été sa dernière crise d’épilepsie, à ma connaissance par ce que ça fait des années que je ne l’ai pas revu.

Je pense à un autre exemple d’une jeun fille étudiante qui était vraiment pas bien dans ses baskets. Vraiment pas bien.

Elle a commencé ce traitement parce que ça lui paraissait une idée intéressante. Sur le fauteuil où elle écoutait la musique, elle a vécu sa naissance.  Et je suis arrivé vraiment pour la naissance, c’est à dire c’était comme un enfant qui naissait (elle avait une vingtaine d’année) avec déformation du visage, déformation des épaules, vraiment un bébé qui passe la matrice. Je suis arrivé pour la prendre dans mes bras.

Derrière ça elle a fait une réaction, un délire, où elle s’est retrouvée transportée à Amiens avant la guerre. Elle nous décrivait tout ce qu’il se passait avant la guerre. Qu’est ce qu’il s’est passé vraiment ça…

Ca a duré 15 jours. Je rassurais les parents en disant si ça se passe comme ça, c’est que ça doit se passer, car ce n’est qu’un travail en miroir finalement, on donne une information au corps qui correspond à ce qu’il nous a envoyé comme information. On n’a jamais eu réellement de problème. Et effectivement 15 jours après c’était terminé, elle a récupéré, elle est sortie de son délire, elle s’est retrouvée, elle a pu poursuivre ces études normalement.

Là, j’ai plein d’exemples qui me viennent à la tête…Je pense aussi à une fille qui était en 6ème, qui vient faire une cure au mois de Novembre, elle avait 8 de moyenne. Elle a raté une semaine d’école et à Noël, elle avait 10 ou 12 de moyenne. En un mois et demi de temps, elle avait basculé dans une dynamique positive pour sa scolarité ; Et j’ai revu le père, il n’y a pas très longtemps, puisque cette histoire était dans les débuts et depuis il est passé de l’eau sous les ponts, mais c’est des anecdotes dont je me souviens bien parce que ça m’a marqué, et le père l’a confirmé : c’était vraiment un déblocage.

Voilà quelques exemples.

Anthony Doux : C’est vrai que ça peut aussi jouer sur le lien social : ne pas entendre, du coup de la difficulté à comprendre, de la difficulté à être en lien…à apprendre…Ca joue sur plein de choses. Ca résout plein de choses.

Dominique Bourdin : Bien sur ça facilite la communication, puisque la communication est beaucoup liée à l’oreille. Tout à fait.

Alors la difficulté pour nous aujourd’hui par rapport à l’holosponie, c’est de repérer «qu’est ce qui fait quoi, parce que on met pratiquement toujours en synergie avec d’autres techniques :

Quand on voit ce que ça donne quand on fait ça tout seul !

Quand on voit ce que la chromothérapie fait déjà elle toute seule !

Alors quand on associe irrigation colonique, musique, couleur, rien que ça déjà, c’est un travail sur tous les plans de l’être !

Anthony Doux : Vous parliez tout à l’heure d’hologramme. C’est quoi ce concept d’hologramme?

Dominique Bourdin : L’holopsonie a cette caractéristique, c’est qu’elle démontre objectivement la notion de fonctionnement holographique du corps.

L’holographie c’est quoi ?

Pour moi, l’holographie c’est une base intéressante de compréhension de l’être humain, de ce que l’on fait sur cette planète.

C’est pour ça que je développe un petit peu cette idée là.

L’holographie, c’est une technique photographique qui consiste à prendre en photo un objet avec une lumière laser, une lumière qui a une très courte bande passante, qu’on utilise pour la chirurgie et dans des tas de domaines. Là, on l’utilise pour faire des photographies, avec un système optique qui s’appelle les fentes de Young. Quand on développe le cliché de la photo qu’on a prise, on ne va pas voir sur le cliché l’image de l’objet, on va voir des stries d’interférences lumineuses.

Mais si on projette le cliché  dans les conditions de la prise de vue, on va retrouver une image de l’objet en relief, c’est la première caractéristique de l’holographie. On pourra traverser, aller voir derrière, c’est assez fascinant d’ailleurs, par ce qu’on prend la photo de devant, on peut faire le tour, on peut passer à travers.

La deuxième caractéristique qui nous intéresse ici particulièrement, c’est que si on prend un morceau du cliché, quelque soit l’endroit où on le prends, quelque soit la taille du cliché, si on le projette dans les conditions de la prise de vue, on va retrouver toujours une image de la totalité de l’objet.

Simplement on va changer de point de vue en fonction de l’endroit où on prend le morceau, et on va perdre en relief en fonction de la taille du morceau.

Donc ca veut dire que chaque partie du cliché contient des informations de la totalité et permet de restituer la totalité, d’un point de vue de la totalité.

Dire que le corps fonctionne comme un hologramme, c’est dire que chaque partie du corps contient des informations de la totalité et permet de donner accès à la totalité.

C’est ce que l’on fait avec l’oreille. Le petit bonhomme est dans l’oreille interne. Par de la musique modifiée, en fonction de la façon d’entendre, on va toucher à l’ensemble du corps. L’ensemble du corps sur toutes ses dimensions, c’est à dire physique, énergétique, émotionnel, mental et on va même toucher la notion de sens.

Ce que je n’ai pas développé tout à l’heure, c’est qu’en fait, souvent ça facilite les prises de conscience, ça fait remonter à la conscience des souvenirs, des événements qui ont été mal vécus. Après le rôle du thérapeute, ca va être d’aider les gens à transformer ça en quelque chose qui les fait grandir. Ca ne suffit pas de libérer les mémoires, ça ne suffit pas de faire les prises de conscience (c’est la faut à ci, à ça, si je vais pas bien…), il faut encore « transformer sa merde en compost », c’est une expression que j’aime bien utiliser parce que ça dit bien ce que ça veut dire ; C’est à dire permettre aux gens de transformer quelque chose qu’ils ont mal vécue, en quelque chose qui les font croitre, qui les font grandir.

L’holographie nous confirme qu’on fonctionne comme un hologramme (pour revenir à cette notion d’hologramme).

Ca veut dire que chaque partie du corps contient des informations de la totalité.

Ca va nous permettre de comprendre certaines techniques thérapeutiques, mais en plus, pour moi, ca nous permet de comprendre ce que l’on fait sur cette planète :

Parce que si c’est vrai pour un organe par rapport à l’ensemble du corps. C’est vrai pour une cellule, pour une molécule, on le retrouve avec l’ADN, c’est vrai dans l’infiniment petit probablement. Je ne vais pas trop le développer parce que c’est un peu compliqué à aborder, mais, c’est vrai aussi dans l’infiniment grand. C’est à dire que l’ensemble de notre corps lui même peut être l’hologramme d’une dimension qui est de l’autre côté du cerveau ; le cerveau devenant un filtre photographique, si on veut, puisque c’est lui qui construit le corps. Et on peut considérer qu’il nous met en contact avec un objet dont nous sommes l’image. L’image de quoi ? L’image de l’ensemble de l’univers, que l’on peut appeler Dieu si on reste dans une culture judéo-chrétienne, à ce moment là, nous sommes « à l’image de Dieu », que l’on peut appeler « Amour inconditionnel » parce que, que fait d’autre que d’aimer tout ce qui existe, il n’y a pas de jugement dans l’univers, tout Est, tout est juste.

A ce moment là, c’est intéressant parce que ça fait de nous, une image hologramique de l’univers ou une image de Dieu, et du coup nous avons la responsabilité de notre façon d’être cette image de Dieu sur la Terre. Et si je fais l’équivalence entre Dieu, Univers et Amour Inconditionnel, ça veut dire que notre tache sur cette terre c’est d’incarner de l’amour. Nous avons la responsabilité de notre façon de créer de l’amour sur cette terre. Et ça, ça donne sens à notre vie.

Là où on occulte un peu l’essentiel parce qu’on nous emprisonne un petit peu dans une société de consommation, une société de l’avoir : pour avoir, il faut faire pleins de choses…

Cette notion d’hologramme de l’univers nous permet de penser plus une dimension d’être ; et tout notre cheminement sur la terre, finalement c’est d’aller vers ça.

Devant n’importe quelle situation, quand je dis « transformer sa merde en compost », la seule question importante à se poser c’est : « En quoi dans cette situation là, aujourd’hui, je suis plus créateur d’amour pour moi et pour les autres ? » C’est à dire plus de respect, dans une dynamique d’être pour moi et pour les autres.

Anthony Doux : plus que dans une dynamique d’avoir et de faire. Etre, puis faire, puis avoir.

Dominique Bourdin : Du coup, tout le sens de nos thérapies va vers ça. Et ce qui est tout à fait intéressant, c’est que, même si on ne dit pas, on ne fait de prosélytisme ici, on accompagne les gens avec les tests, on les accompagne en fonction de là où ils en sont ; les témoignages vont presque toujours signifier qu’ils ont, retrouvé, découvert ou redécouvert quelque chose de l’ordre de l’amour. Et ça, j’ai trouvé ça assez fascinant parce que finalement on leur nettoie la tête, on leur nettoie le ventre, on leur nettoie la structure vibratoire, on les aide à se régénérer et puis finalement ils disent : « j’ai envi d’aimer, j’ai envi de créer de l’amour. »

Anthony Doux : On revient à quelque chose de complètement naturel.

Dominique Bourdin : Complètement, c’est vraiment le sens de l’existence.

La générosité de la planète que l’on passe beaucoup de temps à massacrer est extra-ordinaire. La nature Est, la nature est généreuse. Elle est dans un amour inconditionnel.

On a des choses à apprendre…

Anthony Doux : On va s’arrêter sur ce mot là, « être amour »,  » redevenir amour », avoir cette responsabilité là. Merci beaucoup Dominique.

Lire la suite

Changer de chanson pour être libre

« Changer de chanson pour être libre, changer de disque pour être heureux »

Ca pourrait être le slogan de l’année…mais tous les ans!

Savez vous qu’il existe deux sortes deux chansons?

Nous avons tous nos « chansons intérieures » et nos « chansons extérieures ».

Pourquoi changer de chansons?

Lorsque nous vivons une situation inconfortable, souvent nous espérons que la situation se transforme toute seule, ou que les autres vont changer, mais comme dit Albert Einstein :« Il faut être fou pour espérer le moindre changement sans en apporter aucune modification ».

Transformer les chansons intérieures non bénéfiques

1) Il est nécessaire de prendre conscience et identifier les vieilles rengaines du juke-box intérieur qui répète en boucle : « Je ne vais pas y arriver », « je suis nul(le) », « je n’ai pas le droit de faire ça », « je n’ai jamais de chance »…

2) Ensuite, changer de disque : Mettez à la place un disque qui valorise vos ressources personnelles :« Je suis créatif(ve) », « je suis imaginatif(ve) », « je suis doux(ce) », « je suis compréhensif(ve) », « je suis aimant(e) », « je suis accueillant(e) », « je suis drôle »…etc.

Cela exigera un effort et un peu de temps au début, mais peu à peu, vos nouvelles mélodies bénéfiques pour votre bien être prendront le pas sur votre saboteur intérieur.

Changer les chansons extérieures

Le Dalai Lama conseille de découvrir au moins un nouvel endroit par an.

Il en est de même pour nos oreilles que pour nos yeux : Découvrons de nouveaux univers musicaux pour développer et ouvrir nos perceptions fréquentielles :

– En écoutant d’autres styles musicaux. (Musique ethnique, classique, jazz, chamanique, gnawa…)

– En écoutant des musiques d’autres pays.

– En écoutant des chants dans des langues étrangères peu familière.

– En vérifiant quel bien être vous procurent les musiques (Chaque musique a ses effets)chansons bénéfiques

Et rappelez vous : « Il faut être fou pour espérer le moindre changement sans… ». Le « Concerto vibratoire » pourrait représenter un pas vers votre changement intérieur…

Et vous quels nouveaux disques vous écoutez, quels disques et musiques vous font du bien ?

Le chant pour les bébés

Le chant pour les bébés…mais pas seulement…

Pour le bébé, le chant est une source de joie, d’apaisement et de structuration.

Pour tous, c’est de la bonne humeur garantie!bébé chat Voici quelques conseils pour agrémenter vos mélodies et développer les perceptions de bébé.

Quoi chanter?

– Des comptines. Ne croyez pas que les comptines enfantines soient anodines. Quelles viennent d’ici ou d’ailleurs, quelles soient d’hier ou d’aujourd’hui, elles sont souvent construites sur un schéma sonore similaire et adéquate.

– Vos chansons préférées. Le bébé sentira le plaisir que vous avez de partager et de chanter ce que vous aimez. Soyez vigilant cependant au message des chansons.

– Des chansons dans différentes langues. Chaque langue possède une plage de fréquence qui lui est propre. Le fait de chanter ou de parler différents langages ouvrent de nouvelles fréquences auditives au bébé. Cela développe ses perceptions auditives et il pourra plus facilement reproduire ces fréquences plus tard.

– Des vocalises. Amusez vous à improviser sur des voyelles, prenez vous pour la Callas.

– Des sons. Essayer les « f », « v », les « ch », « s », « z » avec des rythmes improvisés. Moments d’humours garantis tout en offrant à l’oreille la liberté de découvrir d’autres fréquences.

– Inventer des comptines. Avec des mots d’amour et des notes d’humours 🙂

Comment? Vous chantez « faux »?

Il n’y a que trop de blocages à ce sujet dans notre société qui nous fait croire qu’il faudrait presque être professionnel ou passer à la télévision pour avoir le droit de chanter…Chers amis, l’amour véhiculé par le chant, et le réconfort apporté autour de soi, offert à son bébé, donnent incontestablement la force de dépasser ce blocage.

 

oiseau du paradis chantant

Quand chanter?

Tout le temps! Adaptez simplement les chants au moment des joies et des pleurs.

Chanter et respirer! Comme dit Bjork : « Chanter, c’est comme honorer l’oxygène. »

Si exceptionnellement vous avez mal à la gorge et que vous ne pouvez pas chanter, référez vous aux deux bonus :

Bonus 1. Partager un moment unique avec son bébé… C’est par là.

Bonus 2. Bercer son bébé par des sons magiques et reposants…C’est ici.

Un moment de joie, de rigolade, d’amour en chanson à partager? C’est ici, juste en dessous.

Crédits photos : Seiho, Airflore.
Un soin pour vous et votre bébé pendant la grossesse?

Quel est le meilleur moment de la grossesse?

Quel est selon vous le meilleur moment de la grossesse? Prenez le temps de réfléchir à cette question en replongeant dans vos souvenirs, dans votre imaginaire ou dans votre situation…

Quel événement que la venue d’un enfant!

Il va sans dire que c’est une transformation intense, un bouleversement pour tout le monde : la mère, le bébé, le père. Chacun doit trouver sa place, accueillir les changements au fur et à mesure, s’adapter, s’accompagner…Chacun a besoin de se sentir sécurisé, confiant, pendant la période de grossesse. Et c’est paradoxalement, un moment où ressurgissent certaines angoisses, certaines inquiétudes, certains doutes.

Il est donc particulièrement important pour tous d’évoluer dans une atmosphère saine et sereine.

femmes enceintes

Il existe des moyens, des techniques (comme par exemple l’haptonomie, que je ne serai que trop vous conseiller) permettant de créer un lien fort, amusant et rassurant pour la mère, le père et le bébé.

Maintenant, imaginez un moment de paix profonde partagée…qui resterai un souvenir mémorable pour tous…et qui resterai une référence de moment sécurisant…

On vit ce genre de moments bienheureux avec le soin sonore…

Le soin sonore « Complices » que je propose est un voyage sonore basé sur le soin sonore »Concerto vibratoire » et adapté au bébé, à la maman, et au papa : vous êtes allongé côte à côte (la maman peut changer de position pour son confort au cours du soin), et je me déplace autour de vous en créant un cocon sonore avec différents instruments (bols tibétains, carillons, accordéons…)

Voici deux liens pour plus de détails : « voyage sonore »« soin Complices ».

Quelques bienfaits et avantages du massage sonore : « soin Complices »

Un moment cocooning

– Un moment de détente profonde

– Bénéficier de tous les bienfaits thérapeutiques de la musique.

– Un moment de bien-être paisible partagé à trois!!

Le même soin, les mêmes vibrations, la même harmonie, en même temps, pour tous les trois!!!!

– Un moment de complicité, d’amour et de joie 🙂

– Le fait de créer un lien rassurant à trois (ou plus…) pendant la grossesse permet d’envisager la fin de la grossesse, le travail et l’accouchement avec plus de confiance et de sérénité.

« Le voyage sonore est un des rares soins que le bébé, la maman et le papa peuvent vivre et ressentir en même temps avant l’accouchement et qui apporte à tous un vrai bien-être »

N’est-ce pas un des plus beaux moments de la grossesse?

Merci de partager vos commentaires et vos idées

Crédits photos dans l’ordre : Raphael Goetter, Lefort Johan, Laurence Vagner, Cyril Galline.

 

Album « Concerto vibratoire » : atouts bien-être

-L’album « Concerto vibratoire » possède de très nombreux atouts « bien-être ».

Ce cd unique, original et singulier entraîne l’auditeur dans un voyage sonore agréable, bienfaisant et surprenant.

  1. Unique, original et singulier
  2. Ses autres atouts
  3. Ecouter un extrait
  4. Commander

Concerto Vibratoire

Pochette cd réalisée par Charlie LDC

Unique, original et singulier?

– Le concept : Un voyage sonore apaisant.

– La technologie d’enregistrement usitée : l’enregistrement binaural.

-L’utilisation d’un instrument rare dans ce genre de musique : l’accordéon.

Concerto vibratoire

Ses autres atouts :

  • L’enregistrement binaural permet de créer un environnement sonore en 3 dimensions.  Dans ce genre de musique, cela procure un apaisement de l’esprit tout en stimulant le cerveau au niveau de la perception spatiale auditive.
  • Instruments acoustiques uniquement (pas de sons synthétiques).
  • La diversité et la complémentarité des instruments choisis ainsi que leur mode d’utilisation approprié à ce style de musique.
  • Le cadeau thérapeutique offert par chaque instrument : L’accordéon, le tamboa, la kalimba ou senza, le chant harmonique, les carillons, le tambour, les diapasons, les bols tibétains…
  • L’instant présent : ce cd a été improvisé, à l’image des soins sonores que je propose.

Le Concerto Vibratoire permet de se reconnecter à soi, de débrancher du rythme extérieur, de s’harmoniser, de s’équilibrer, de développer ses perceptions. Il est très différent des cd « relaxant » habituels. C’est un soin sonore apaisant et stimulant.

Ecouter un extrait 

Pour avoir une idée « sonore » du cd Concerto Vibratoire, voici un lien d’un court reportage audio magnifiquement réalisé par Florent Namias pour arteradio.com sur la musique que je crée en soin :

Ps : Contrairement au reportage précédent, il n’y a pas de parole dans le cd, ni dans les soins.

Concerto vibratoire

Pour commander

Deux options :

  • Téléchargement du cd : par internet sur le site Symphonies Intérieures
  • Envois par la poste ( en France ) : Règlement par Paypal à doux_anthony@yahoo.fr ou par chèque à l’ordre d’A contretemps avec facture si vous le souhaitez…Je vous envois le ou les cd à réception du règlement, à l’adresse que vous m’indiquerez. (Frais de port offert) Le prix du cd est de 24 euros.

Voici l’adresse postale pour le règlement : Doux Anthony, 30, avenue du Docteur Fernand Lamaze 93230 ROMAINVILLE.

Vous pouvez également laisser un mot dans les commentaires pour me signaler votre envie et votre envois.

Ps : Vous avez le cd Concerto vibratoire? Cliquez ici pour quelques précisions d’utilisation.

Merci, bonne détente…Symphonies intérieures

7 bonnes raisons d’expérimenter les massages sonores en entreprise

Découvrez 7 bonnes raisons d’expérimenter les massages sonores en entreprise

Une profonde détente : se ressourcer et se faire bercer par des vagues de sons… Les rythmes cérébraux ralentissent, vous vous relaxez physiquement et mentalement en l’espace de quelques minutes : décontraction garantie!

Une coupure rapide et efficace du monde du travail : Les yeux fermés à l’écoute des sons : c’est une immersion totale dans un autre monde avec d’autres repères auditifs, spatiaux et sensoriels.

Les perceptions aiguisées avec « Le son 3 D » : On se sent davantage au coeur de l’action devant un film en 3D. Sensation identique avec le son en 3 dimensions! Le son se déplace autour de la personne, à gauche, à droite, en haute, en bas, aux pieds, à la tête. Le massage sonore apaise et dynamise en même temps!

Soyez les premiers à expérimenter les massages sonores: Soyez les premiers à faire découvrir ce voyage à vos employés! En utilisant les sons, cette nouvelle forme de relaxation est atypique, et apporte rapidement un recentrage permettant de retrouver détente, lucidité et efficacité.

Sans contact physique : Certaines personnes peuvent être gênées d’être touchées par des gens qu’elles ne connaissent pas, ce qui est compréhensible. Avec le massage sonore, il n’y a pas de contact par le toucher, ce sont les sons et la musique qui « massent ».

Concentration accrue : plus facile que la méditation, le voyage sonore est un outils pour revenir l’instant présent, pour recentrer le mental afin d’éviter qu’il ne divague.

Bouddha

Bienfaits pour la santé : les vibrations sonores agissent sur tous les plans, physique, émotionnel et mental en même temps.

Réalisation et mise en place pratique : Le massage sonore demande peu d’espace, il peut se faire allongé ou assis dans un endroit calme.

Le bien-être facile : sans effort, sans douleur, offrir l’équilibre et le bien-être tout en douceur!!

 

 Ps : pour avoir une idée musicale du massage sonore, cliquer sur ce court reportage d’Arteradio.com 

Qu’est ce qui vous séduit le plus dans le voyage sonoreLaissez votre commentaire ci-dessous.

Reportage « Massage Sonore » sur Arte Radio

Reportage « Massage Sonore » sur Arte Radio

Ce reportage sur les soins par le son et la musique a été enregistré en Mars 2013 dans les studios d’Arte pour arteradio.com. Cette radio est à l’image des soins par les sons : originale, singulière et unique, variée, riche et nécessaire.

Si vous ne connaissez ni cette radio, ni les massages sonores, cela fait deux bonnes raisons d’écouter ce court reportage atypique:

Beau paysage

Ps : pour bénéficier du son binaural (son en 3D), utilisez un casque. Cela procure une plus grande détente et offre de nouvelles perceptions.

Vous avez votre casque? Alors c’est parti!
Ps : Je précise que différemment du reportage audio, dans mes soins sonores et dans le cd « Concerto Vibratoire » il n’y a pas de voix parlées.

musique et amour

 

A présent vous êtes conquis(e)?  Envie de découvrir?

Envie d’offrir?  Envie d’en savoir plus?

Auriez-vous imaginé que les bols tibétains, l’accordéon, le chant harmonique, les carillons…vous entraînent dans cet univers de bien être, d’apaisement et de ressourcement?

cadeau voyage sonore

Un commentaire? Une question ? Allez-y :

(Crédits photos : Chris 861 et Kroo2u)

 

 

 

« La musique voyage… », extrait de « Carmina Burana » de Jacques Prévert

« La musique voyage… », extrait de « Carmina Burana » de Jacques Prévert

Dans « Choses et Autres », Jacques Prévert nous offre un magnifique poème dont voici un extrait, pour vous mettre l’eau à la bouche, l’oreille en appétit et l’oeil en curiosité de découvrir ce texte en entier :

La musique voyage

s’en va

revient

La musique c’est le soleil du silence

qui jamais ne se tait tout à fait

du silence qui chante

ou grince en images

dans l’aimoir

ou dans la mémoire des gens

 

Magnifique, non? Mais savez-vous comment faire pour voir la musique?

Un commentaire? 

 

Comment utiliser le cd Concerto Vibratoire?

Pourquoi, quand et comment écouter le cd Concerto Vibratoire?

Il peut paraître étrange de proposer un mode d’emploi pour un cd… Cependant, ce cd est tout à fait singulier et nécessite une écoute et une disposition particulière pour en savourer tous les bénéfices.

Pourquoi cet album est-il spécifique?

Pour deux raisons. La première, c’est un cd qui a pour but de vous détendre, de vous apaiser, de vous aider à vous ressourcer avec des combinaisons rares d’instruments. La seconde, ce « Concerto Vibratoire » a été enregistré avec des micros binauraux.

Sérénité d'Henri Martin

A quel moment écouter le « Concerto Vibratoire« ?

Le matin au réveil : Le voyage sonore le matin aide à réveiller les perceptions.

Le soir avant de se coucher : pour vous accompagner vers un sommeil profond et réparateur.
En cas de fatigue : pour vous ressourcer.

En cas de stress : pour se recentrer. A n’importe quel moment lorsque l’on se sent « speed », écouter pendant 45 minutes le « Concerto vibratoire » permet de transformer son état général émotionnel, mental et physique.

Avant un rendez-vous important : pour être zen, confiant et pleinement conscient de soi, de ses atouts et de ses qualités.

« Il est toujours bon d’avoir une activité lente avant de prendre une décision importante dans la vie. Les moines zen écoutent les rochers grandir. Moi, je préfère pêcher. » dit Pétrus dans « Le pèlerin de Compostelle » de Paulo Coelho.

Avant un soin à donner : le « Concerto Vibratoire » nous plonge dans un état de calme et de réceptivité adéquate avant un soin de bien-être ou un soin thérapeutique.

présence

Comment écouter le cd « Concerto Vibratoire« ?

Trois facteurs sont importants :

– un endroit calme où l’on n’est pas dérangé.

– être allongé

– Et surtout, utiliser un casque ou des écouteurs! C’est à cette seule condition que l’on peut profiter de l’enregistrement binaural et des sons dans trois dimensions.

Sérénité

Quels sont les effets bénéfiques du « Concerto Vibratoire« ?

Les effets sont propres à chacun bien sûr, mais en règle générale, il apporte confiance, sérénité, présence, lucidité. Il aide les hémisphères cérébraux à s’équilibrer pour une conscience plus grande, entre raisonnement et intuition. Il ressource, calme, détend, il procure un profond bien être.

A présent vous pouvez en profiter et en bénéficier dans des conditions idéales!

Thanks de partager vos sensations sur l’écoute du cd dans les commentaires 🙂 (Crédits photos, dans l’ordre : Michel 27, Gelinh, Adam Khalife.)