Gai-rire en musique

Gai rire en musique. Si le rire est le propre de l’homme selon Rabelais, le rire est la musique la plus civilisée du monde selon Peter Ustinov… Bientôt l’alliance de la rigolothérapie et de la musicothérapie?

Voici 6 trésors où la musique classique nous fait rire et nous rends gai !

Allons y crescendo :

  1. Satie, avec notamment  Allons y Chochotte, Je te veux, Tendrement, ou encore les vexations où un motif est joué 840 fois, cela dure environ 20 heures…gai rire en musique
  2. Saint-Saëns, dans le carnaval des animaux, singe aussi bien les animaux que les pianistes…
  3.  Haydn, avec la symphonie dite La surprise …A ne pas écouter trop fort !
  4. Rossini ( ou presque…) avec le duo des chats !
  5. Franz Reizenstei, avec son Concerto popolare composé comme le « concerto pour piano qui met un terme à tous les concertos pour pianos »
  6. Malcom Arnold, compositeur de la célèbre musique de film du pont de la Rivière Kwai, réalise en 1956 une œuvre remarquable : Grande, grande ouverture, op. 57, pour 3 aspirateurs, 1 machine à cirer, 4 fusils et orchestre ! C’est le gagnant ! A découvrir !

 

Belle écoutes et beaux voyages sonores!

rire en musique

Merci de commenter si vous avez des bijoux musicaux croustillant et rigolo !

Tout est fréquence

Tout est …

vibrations

Tout est un. (Abraham)

Tout est amour. (Jésus-Christ)

Tout est sexuel. (Sigmund Freud)

Tout est économique. (Kar Marx)

Tout est relatif. (Albert Einstein)

Tout est fréquence.

Tout est son.

Et ensuite ?

Tout …

Audible ou non, tout ce qui existe est un ensemble de fréquences vibratoires.

Notre corps physique, une table, un pont, un verre, un arbre…

Le phénomène de résonance nous montre que tout est relier sur le plan vibratoire : deux fréquences identiques se mettent à vibrer ensemble « par sympathie ».

Démonstration :

Prenons deux guitares accordées à l’identique, faisons vibrer sur l’une d’entre elle la corde de mi (par exemple) et…la corde de mi de la seconde guitare vibrera également d’elle même! Magique?

Et pour vous ? Tout est…? Laisser votre suggestion dans les commentaires.

Carillons koshis

Les carillons koshis, instruments thérapeutiques cristallins !

 

Leur histoire

Après 21 années d’expérience, Kabir, un artiste et inventeur français, a créé les carillons Koshi. Comme les carillons Shanti, ils sont nés dans les Pyrénées grâce au talent de Kabir. Les carillons koshi sont le résultat de grandes recherches sonores :  il en existe quatre, Terra, Aqua, Aria et Ignis, liés aux quatre éléments. Chacun a sa propre gamme et peut être joué harmonieusement avec les autres.

 

carillon koshi

Leur facture

–       De fabrication artisanale

–       Le tube de résonance est composé de fines couches de bambou (matière connue depuis la préhistoire pour ses qualités acoustiques) pour une meilleure solidité.

–       Huit cordes sont soudées à l’argent sur une rondelle

–       Technique d’accordage unique pour un son profond et riche en harmoniques

–       Cordon avec anneau pour suspendre facilement le carillon

–       Dim. diamètre du tube : 6,3 cm – longueur de 16,5 cm

–       Le carillon Koshi est disponible en quatre accords :

  • TERRA : Sol Do Mi Fa Sol Do Mi Sol
  • AQUA : La Ré Fa Sol La Ré Fa La
  • ARIA : La Do Mi La Si Do Mi Si
  •  IGNIS : Sol Si Ré Sol Si Ré Sol La

Sa sonorité harmonisante vient du fait que les harmoniques des cordes les plus courtes dominent graduellement et deviennent des notes fondamentales, formant ainsi une série sonore circulaire.

 Vertus thérapeutiques

J’utilise les carillons koshis avec beaucoup de plaisirs, d’étonnements et d’émerveillements. Ils sont un élément indispensable pour harmoniser nos symphonies intérieures.

Simplement à l’écoute de ses sons purs, tout le monde est émerveillé. Ses spirales sonores nous rapprochent de nous même, de notre âme d’enfant. Ils ont un son cristallin et lumineux avec de longues résonnances riches en harmoniques.

En pratique, je commence souvent les séances avec les carillons et dès les premiers sons, il se produit un déclic. Pour certains, c’est comme un passage dans une autre dimension. De part sa sonorité surprenante et apaisante le carillon koshi nous fait sortir très vite de la dimension de l’égo et du mental.

Sa puissance est indéniable, j’ai eu les retours d’une personne qui a développé ses perceptions auditives après un voyage sonore et je crois que les carillons y ont joué un rôle primordial.

Tulipes

Les carillons Koshi :

–       apaisent

–       nous transportent

–       influencent tous les plans (spirituelle, mental, émotionnel, physique)

–       développent nos perceptions spatiales

–       harmonisent

 

 A quels souvenirs vous renvoient l’écoute de ses carillons? Ou quels sont vos souvenirs liés à l’écoute de carillons dans votre jeunesse?

Partagez vos commentaires et vos questions…

Crédit photo par Manu Faure

Citations musique et spiritualité

Citations sur la relation musique et spiritualité

 

La musique et l’âme

 

La musique met l’âme en harmonie avec tout ce qui existe.   Oscar Wilde.

La bonne musique ne se trompe pas, et va droit au fond de l’âme chercher le chagrin qui nous dévore.   Stendhal.

Prends un bain de musique une à deux fois par semaine pendant quelques années et tu verras que la musique est à l’âme ce que l’eau du bain est au corps.   Oliver Wendell Holmes.

La musique et l’amour

 

La musique est l’aliment de l’amour.   William Shakespeare.

L’amour et la musique peuvent tout, tout hormis « n’être pas ».   Hélène Grimaud, Variations sauvages.

 

musique et amour

 Crédit photo par Kroo2u

La musique et le silence

 

La musique est un prolongement du silence, elle est aussi ce qui la précède, ce qui retentit au coeur du morceau.   Hélène Grimaud.

L’esprit est un instrument de musique avec une certaine gamme de tons, au-delà desquels s’étend un silence infini.   John Tyndall.

La relation entre la vie et la mort est la même que celle qui existe entre le silence et la musique – le silence précède la musique et lui succède.   Daniel Baremboïm.

 

musique et mandala

Crédit photo par Yardbox

La magie de la musique

 

La musique repose sur l’harmonie entre le Ciel et la Terre, sur la coïncidence du trouble et du clair.   Hermann Hesse, Narcisse et Goldmund.

La musique. Serait-elle un fluide mystérieux doué d’ubiquité ou un philtre magique que l’ouïe absorbe pour la dispenser dans toutes les cellules et nous apporter l’évasion.    Anne Bernard, La chèvre d’or.

La musique est ce qui nous permet de nous entretenir avec l’au-delà.   Robert Schumann.

 

Coda pour rire…

 

Plus on s’y connaît en musique, moins on est capable d’en dire quelque chose de valable.   Patrick Suskind, La contrebasse.

musique

 Connaissez-vous une citation sur la musique? Partagez-la dans les commentaires.

Je vous souhaite de belles musiques intérieures!

L’accordéon, instrument thérapeutique

L’accordéon,

l’instrument thérapeutique par excellence !

J’entends votre étonnement : « soigner, apaiser avec un accordéon ? »

Oui, l’accordéon. Cet instrument, porteur de joie après la deuxième guerre mondiale, ringardisé dans les années 80, qui aujourd’hui revient au devant de la scène dans tous les styles (jazz, contemporain, musiques actuelles, musique de film) n’a pas fini de nous surprendre.  Le voici à présent dans le domaine du bien être : l’accordéon, employé dans un cadre thérapeutique, a de nombreuses qualités qui lui sont spécifiques.

« L’accordéon, un instrument idéal pour s’accorder, un instrument idéal pour respirer »

8 points forts de l’accordéon pour notre bien être :

Son souffle

L’accordéon respire !

Cet « instrument à air canalisé » inspire et expire à notre image.

Grâce à son soufflet et au bouton de soufflet, on peut simplement faire entendre le souffle de l’accordéon. Dans ce cas, notre respiration personnelle se synchronise et s’amplifie, devient ample et fluide.

soufflet d'accordéon Cédit photo par Galdo Trouchky

Sa mobilité

Le seul instrument à vent polyphonique et portable !

Il permet d’être mobile et de se déplacer autour de la personne dans un soin sonore et d’offrir ainsi un son en 3 dimensions.

Sa tenue de note

La musique de relaxation dans les années 90 a beaucoup utilisé des sons de synthétiseurs pour leurs longues résonnances apaisantes.

L’accordéon, quant à lui, a naturellement l’avantage de pouvoir faire des sons longs, évanescents et étirés !

Son effet stéréo, son effet hémi-synch

L’accordéon : hémi-synch naturel !!

Avec ses deux claviers, main gauche et main droite, c’est le seul instrument naturellement en stéréo! U-ni-que!

Aujourd’hui, les hémi-synch (j’en parlerai bientôt) sont utilisés abondamment pour synchroniser nos hémisphères cérébraux.

 accordéon

Sa polyphonie

Cela veut dire « plusieurs sons en même temps ». L’accordéon fait partie des rares instruments à vent à être polyphonique. Ce qui lui donne une grande variété de possibilités.

Sa tessiture

Sa grande tessiture (étendue de la note la plus grave à la plus aigu), identique à celle du piano, lui permet de jouer à de très nombreuses fréquences, aussi bien très graves que très aigues.

Ses harmoniques  et ses registres 

Comme pour les orgues, le système de registre sur les accordéons de concert permet une énorme diversité de sonorité et d’harmoniques.

La liberté du chant 

S’ajoute à toutes ses qualités, la possibilité d’offrir en même temps les bienfaits du chant !

L’accordéon : A consommer sans modération !

accordéon cakeCrédit photo par Chris Canipe

En résumé : L’accordéon est le seul instrument à vent, polyphonique et portable, permettant de chanter en même temps!!! Il s’incorpore à merveille dans un voyage sonore.

Pouviez-vous imaginer que l’accordéon avait toutes ses qualités très utiles pour des fins thérapeutiques? Un autre article sera nécessaire pour vous présenter ces autres particularités…

Imaginez vous d’autres bienfaits de l’accordéon ?

L’émotionnelle peut être ?

Merci de laisser votre commentaire.

 

Le mythe d’Amphion

La musique et le pouvoir du son sont des éléments importants de la mythologie, en voici un exemple avec le mythe d’Amphion.

Amphion, fils de Jupiter et d’Antiope est un des Argonautes.

Abandonné enfant sur le mont Cithéron, il est recueilli par des bergers et devient un grand poète et musicien, comme Orphée. En utilisant sa lyre et sa flûte, il construisit les remparts de Thèbes. Les pierres, sensibles au charme de ses mélodies, venaient elles-mêmes se placer les unes au-dessus des autres :

Aux accords d’Amphion les pierres se mouvaient

Et sur les murs thébains en ordre s’élevaient,

L’harmonie en naissant produisit ces miracles

Depuis le ciel en vers fit parler les oracles.

Extrait de l’Art poétique, Boileau.

 

Crédit photo par StatueLibertyNPS

La construction du piédestal de la Statue de la Liberté…sans Amphion 😉

 

Leçon du mythe

Cette histoire montre le lien de l’esprit et de la musique avec la matière.

La combinaison de la pensée et des ondes sonores, autrement dit la combinaison de ces deux fréquences, est un amplificateur et transmetteur puissant de l’intention. Le son propage et augmente l’influence de l’esprit. Avec ses talents, Amphion bâtit des remparts de pierre : c’est dire comme la musique et l’esprit ont la capacité de créer avec solidité et de manière pérenne.

 

Dans ce mythe, c’est avec une force intérieure et une grande douceur que Amphion construit les remparts de Thèbes. C’est une grande puissance « féminine » faite de patience et de maitrise qu’on retrouve dans La Force, 11ème arcane majeur du Tarot de Marseille. Sur cet arcane, pour représenter la force, est dessinée une femme menue ! Sans effort, elle maitrise et dompte la force brutale d’un lion en lui tenant la gueule ouverte :

La maîtrise intérieure, la maîtrise de l’esprit et la maîtrise des sons sont les secrets du mythe d’Amphion.

 

Je vous donne rendez vous pour mon prochaine article : 10 bonnes raisons de vivre un « voyage sonore »

 

Pourriez vous m’aidez à continuer à construire ce site pierre après pierre,

en en parlant autour de vous,

en me donnant votre avis et vos conseils dans les commentaires, merci !

 

 

 

Mon défi

Mon défi

Avec le son et la musique, développer des nouvelles méthodes douces pour le bien être et la santé en 52 semaines !

Le son et la musique ont beaucoup à apporter dans l’univers de la relaxation, de l’accompagnement thérapeutique et du développement personnel. C’est un challenge car aujourd’hui encore de nombreux sceptiques ne parviennent pas à réaliser l’impact de la musique sur la santé ( Je me demande si ils ont essayé? )

Crédit photo par Bestarns.

Pour réaliser ce défi

Découvrir et partager ensemble les connaissances, les effets et les expériences du son et de la musique.

Comment ?

– en bénéficiant des enseignements ancestraux et modernes concernant la musicothérapie, la sonothérapie, la médecine et physique quantique et les dernières avancées de la science.

– en cherchant comment aujourd’hui le son et la musique peuvent être un outils pour le bonheur, la confiance en soi, le développement personnel, le bien être et la santé.

– en pratiquant et en partageant avec vous mes expériences avec différents outils sonores, mes résultats et analyses.

– en vous faisant expérimenter à l’aide de fichiers audios ou en séance musicale.

– avec vos témoignages sur les ressentis de vos expériences sonores ( voyages sonores…)

– avec vos commentaires et impressions.

Pourquoi ?

 

J’ai l’intime conviction que le son, le mouvement et la couleur sont les voix de la médecine de demain !

« La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots ». Richard Wagner

Que vous apporte aujourd’hui la musique?

Merci de laisser votre commentaire ci dessous :

L’instinct de la musique, 1er sons

Partons à l’exploration de la musique !

avec ce documentaire magnifique :

« L’instinct de la musique »

 

Je vous propose une fois par mois, en sept étapes, d’illustrer une courte séquence de ce documentaire où le célèbre musicien Bobby McFerrin et le neuroscientifique Daniel Lévitin se livrent à une recherche passionnante sur la musique :

Pourquoi la musique nous touche-t-elle tant ? Peut-elle soigner ? Peut-elle nous rendre plus intelligent ? Qu’est-ce qui provoque la chair de poule ? Quelles sont les dernières avancées scientifique sur le son ?


Voici la vidéo sur Dailymotion de la première (14 min) :  1X7  l’instinct de la musique

 

Focus sur Evelyn Glennie :

Comment fait Evelyn Glennie, percussionniste écossaise pour jouer en solo avec les plus grands orchestres symphoniques du monde entier alors qu’elle est sourde ?

 

–       elle a appris à reconnaître les notes graves et aigues en plaçant ses mains sur le mur à l’extérieur de la salle de musique.

–       elle plaçait un magnétophone sur ses genoux pour apprendre la musique.

–       elle serrait contre elle un haut-parleur pour mieux sentir les vibrations.

–       Elle accorde ses timbales en se fiant aux vibrations qu’elle perçoit aux visages et aux pieds.

–       Elle joue nu-pieds pour mieux « entendre » les vibrations du sol.

« J’éprouve une sensation sonique globale provenant de multiples sources tandis que les entendants se fient uniquement à leur oreilles » confirme Evelyn Glennie.

——————

Complètement sourd, savez-vous comment Beethoven composait les dix dernières années de sa vie ?

Pour mieux ressentir les vibrations de la musique… il se mettait assis par terre devant ses quatre pianos sans pieds.

Etonnant, non ?

——————

Comme Beethoven, comme Evelyn Glennie, nous pouvons nous aussi ressentir les vibrations des sons dans notre corps en étant de plus en plus à son écoute.

Tout notre corps résonne comme une symphonie intérieure!

J’ai remarqué durant mes séances de soins musicaux que les danseurs ont une telle connaissance de leur corps qu’ils ressentent avec précision où les sons résonnent, où et comment les sons agissent.

 

Crédit photo par Steve Dubois

Il n’est pas nécessaire d’entendre pour écouter…

 

Je vous donne rendez vous la semaine prochaine pour mon prochain article : Comment faire pour voir la musique ?

 

Quels sont vos questionnements particuliers sur les sons, la musique, sur ce documentaire? Laissez votre message dans les commentaires!

 

 

Histoire de sons, histoire de ponts

« Des musiques pour guérir » présentent : « Le son du pont »

Vous souvenez-vous de cette fameuse réplique de Pithiviers dans la 7ème compagnie ?
« Si j’connaissais le con qu’a fait sauter le pont… »

Histoire de son…

Durant l’Histoire, nombre de ponts se sont écroulés. Il est fort à parier que cette réplique culte ait alors germée dans la tête de quelques uns, suivie de supposions chaotiques. Mais dans certain cas, le responsable de l’écroulement n’est pas du tout celui que l’on croit…

Trois ponts ont subi la même cause d’effondrement inattendue: le pont de Broughton, près de Manchester en 1833, le pont de la Basse-Chaîne à Angers en 1850, le pont antécédent au pont égyptien à Saint-Pétersbourg, en 1905.

Au moment de la catastrophe, il y avait sur le pont anglais, un détachement de 60 hommes d’artillerie marchant au pas, sur le pont français, le 3e bataillon du 11ème régiment d’infanterie légère marchant au pas, et sur le pont russe une escadrille de cavalerie.
Savez-vous pourquoi est-il interdit aux armées de marcher au pas sur les ponts ?

crédit photo par enamic5

… le son de l’histoire

 

Le mouvement cadencé des pas était à la même fréquence («même note») que les ponts. Lorsque une fréquence est en vibration (le pas des soldats) et que la même fréquence est dans son champ vibratoire (le pont), la seconde se met à vibrer également (et le pont s’écroule), c’est ce que l’on nomme le phénomène de résonance.

Ce phénomène est aussi remarquable dans nos comportements journaliers. Quand nous allons bien, nous proposons des fréquences agréables à notre entourage. A l’inverse, quand nous sommes en colère ou stressé, même intérieurement, nous diffusons également ses fréquences là. Le monde qui nous entoure reçoit ces fréquences précises et s’il est sur la même longueur d’onde, que ca soit de la joie ou de la colère…Ca résonne !
Observez ce phénomène, c’est surprenant…

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour l’article « l’instinct de la musique, partie 1 »

Qu’est ce que cet article éveille en vous? Laissez vos impressions dans les commentaires.

10 bonnes raisons de découvrir l’univers du son

Voici les 10 bonnes raisons de découvrir l’univers du son et les bienfaits de la musique :

1. Antidépresseur naturel

La musique réduit le stress et l’anxiété et apaise nos tensions. En régularisant les hormones du stress, elle rend inutile les anesthésiants dans certains cas.

Lénine confessa un jour, alors qu’il venait d’écouter un sonate de Beethoven: « Je ne peux pas écouter de la musique trop souvent, cela me donne envie de dire des bêtises et de caresser la tête des gens »

2. Amélioration de l’état physique

La musique agit sur le corps et l’état physique dans son entier, elle réduit la tension musculaire.

Voici une histoire que j’ai vécu durant une séance de « soin sonore » :

Je donne une séance à une thérapeute et à la fin, juste au moment où elle se lève, j’entends cric, crac, croc, crac, crac, crac…Toute sa colonne vertébrale craque ! Inquiet, je lui demande comment elle se sent : «Parfaitement bien, me dit-elle, mes muscles sont tellement détendus que ma colonne se remet elle même dans sa position naturelle».

La musique entretient la santé dans sa globalité en renforçant le système immunitaire, en stimulant la digestion, en ralentissant et égalisant les ondes cérébrales ou encore en influençant la fréquence cardiaque. Elle accroît l’endurance, influence la température corporelle, le mouvement et la coordination physique…

3. « Adoucit les mœurs »

Aristote nous le précisait il y a bien longtemps…
Toujours faut-il choisir la musique adaptée :
Voici une expérience étonnante réalisée dans le métro de Newcastle, en Angleterre. Les responsables de la sécurité des stations ont remplacé la diffusion de musique rock par de la musique baroque. Vandalisme et agressions ont diminué de moitié ! Depuis, tous les services ont reçu ordre de diffuser des mélodies douces.

Crédit photo par Ogust1

4. Stimulation des zones du plaisir

La musique active dans le cerveau les « centres de récompenses » (jolie terminologie !) qui sont généralement associés aux plaisirs de la bouche et du sexe. L’étude sur la mise en action des « centres de récompenses » par la musique a été validée par des chercheurs canadiens de l’université McGill, à Montréal.
La musique ne serait-elle pas également un stimulateur sexuel ?

Par une belle nuit d’hiver, devant un feu de cheminée, ne mettrions nous pas une musique aux harmonies douces pour favoriser une atmosphère de tendresse dans nos relations amoureuses ?

5. L’euphorie naturelle

Grâce aux vibrations qu’elle émet, la musique accélère la production d’endorphines (elles ont des propriétés analgésiques et procurent une sensation de bien être) qui ont fait l’objet récemment de nombreuses recherches biomédicales. Certaines études laissent à penser qu’elles peuvent réduire la douleur et provoque un « état naturel d’euphorie »

Elle nous apporte un sentiment de sécurité et de bien être.
Ce doit être pour cela que beaucoup de gens écoutent de la musique dans le métro… ?

6. La musique nous rend plus intelligent

crédit photo par Joseph Sardin

J’en ai fait l’expérience, j’ai commencé la musique à sept ans, alors… imaginez comme je suis intelligent ☺…
Plus sérieusement, la musique stimule bel et bien l’activité du cerveau. Le simple fait d’écouter de la musique développe l’intelligence spatiale.
La musique facilite l’apprentissage et notamment celui du langage :
Une étude de chercheurs chinois vient de démontrer que, au cours des premières années de la vie, le cerveau – donc la façon de penser, de réagir, de se comporter – se construit non seulement à partir des stimuli visuels et de l’ambiance familiale, mais aussi en fonction de l’environnement sonore.

7. Plongeon dans l’inconscient

La musique peut agir comme une madeleine de Proust. Elle berce nos souvenirs, stimule notre mémoire et notre imagination. Certaines musiques jouent sur notre état émotionnel comme un sédatif, d’autres comme un remontant. La musique dans les films et dans les jeux vidéo nous embarque littéralement dans différents univers émotionnels lorsqu’elle est en adéquation avec l’image.

8. Langage de l’âme

Platon ne l’affirmait-il déjà pas, quatre siècles avant Jésus-Christ, dans le troisième livre de sa République : « La musique est un moyen plus puissant que tout autre parce que le rythme et l’harmonie ont leur siège dans l’âme. Elle enrichit cette dernière, lui confère la grâce et l’illumine. »

9. Les sons guérisseurs

Il y a plus de 5000 ans, la médecine traditionnelle indienne et chinoise utilisait déjà les effets spécifiques des sons.
Par exemple, depuis des millénaires, des peuples pratiquent les cercles de rythme (tam-tam, djembé, tambours). Ces cercles rythmiques font partie des grandes traditions chamaniques.
Une étude menée par le docteur Barry Bittman aux Etats-Unis a démontré récemment que la participation à un cercle de rythme joue sur notre état physiologique : le cortisol est en baisse, la DHEA, en hausse et surtout, l’activité des cellules naturelles tueuses (ces globules blancs qui éliminent les cellules cancéreuses autant que les virus et les bactéries) augmente notablement. La science reconnaissait déjà que l’activité des cellules tueuses était diminuée par le stress chronique et qu’elle était accrue par l’affection, le rire ou l’exercice physique. Mais il n’avait jamais été démontré que le simple fait de se sentir relié aux autres à travers la musique, le rythme et la résonnance pouvait influer à ce point sur notre système immunitaire !
En occident, il faut attendre les années 50 pour que la musicothérapie naisse. Aujourd’hui, l’art de la musique thérapeutique s’amplifie : traitement de l’autisme infantile, de la dépression, des psychoses… Les scientifiques sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux effets de la musique sur le cerveau et sur le corps. De bonne augure…

10. Aide à la concentration

Avez-vous été concentré jusqu’ici ? Y’avait-il un fond musical à proximité ou venez-vous d’en écouter?…Alors, vous voyez bien…

 

Merci de partager dans les commentaires quel bienfait de la musique vous surprend le plus ?